Quelques Lignes à la Mémoire du tambour-major Berthelot

Répondre
Avatar du membre
Axel
Administrateur
Messages : 35
Enregistré le : 10 avr. 2019, 14:19

Quelques Lignes à la Mémoire du tambour-major Berthelot

Message par Axel »

Quelques Lignes à la Mémoire du tambour-major Berthelot,
décédé le 9 Août 1854.
Opuscule dédié à la garde nationale de Rouen.



Berthelot (François-Nicolas), né à Biville-la-Baignarde (Seine Inférieure) le 12 Mars 1785, entra au service comme jeune soldat le 12 décembre 1805, et fut dirigé sur le camp de Boulogne pour être incorporé au 22ème Régiment de Ligne. Il passa bientôt au bataillon et ne tarda pas à avoir l'épaulette de grenadier.
Fin 1807, il est nommé tambour-major du 22ème Régiment de Ligne. Blessé ou malade en octobre 1810, près de Coimbre, il est fait prisonnier auprès du colonel anglais. Il séjournera dans les prisons de Manchester et de Chatham jusqu'en 1814. C'est sûrement de là que sont venus les germes de sa maladie. Le 19 Juillet 1814, il sera réformé.

Nommé tambour-major de la Légion de la Garde nationale de Rouen en 1816, où il restera en poste pendant 38 ans.

Par AILLAUD A., Quelques Lignes à la Mémoire du tambour-major Berthelot, décédé le 9 Août 1854. Opuscule dédié à la garde nationale de Rouen, Extrait du Journal de Rouen, 1854, BnF Tolbiac - Rez-de-jardin, Côte 8-LN27-1772

Répondre